Veille juridique

Allégations nutritionnelles sur le sucre

Besoin d’aide pour y voir plus clair parmi les diverses allégations nutritionnelles sur le sucre ? Quelle différence entre allégé en sucre, faible teneur en sucre et sans sucre ajouté ?

En savoir plus

Les allégations nutritionnelles sur le sucre

 

Les consommateurs européens se méfient de plus en plus des produits sucrés… à tort ou à raison selon les cas. Pour rassurer, de nombreuses allégations nutritionnelles sur le sucre doivent figurer sur les emballages des produits alimentaires concernés. Leur nombre important peut semer la confusion. Com.edit vous propose donc un décryptage simple et rapide de ces allégations pour vous conformer à la règlementation en vigueur.

Sucre ou sucres ?

Premièrement il faut faire attention à la différence entre sucre et sucres. «Sucre» indique le saccharose, alors que la mention «sucres» englobe tous les sucres (saccharose, fructose, lactose, glucose…). En France la loi interdit les allégations sur le sucre (singulier), pour ne pas risquer de tromper les consommateurs.

Cependant, les allégations sur les sucres ne comprennent pas les polyols (xylitol, sorbitol, maltitol) qui sont des glucides et non des sucres. Ils sont utilisés pour remplacer les sucres dans les produits agroalimentaires car ils sont presque deux fois moins caloriques.

Allégé en sucres

Trois allégations différentes s’affichent sur les emballages : « réduit en », « allégé en » et « light ». Toutes impliquent la même chose, en ce qui concerne les sucres. Le produit contient 30 % de sucres en moins et est moins calorique par rapport à un produit similaire (règlement CE n°1924/2006 modifié par le n°1047/2012).

Teneur réduite en sucres ou sans sucre ajouté ?

Ces différentes allégations ont cependant quelques subtiles différences…

  • la mention « sans sucres » : indique que le produit a une teneur en sucres inférieure à 0.5 gramme pour 100 grammes. Mais attention car le produit peut tout de même être calorique.
  • la mention « à faible teneur en sucres » :
    • Pour les produits liquides (jus de fruits par exemple) : produit qui contient moins de 2.5 g de sucres pour 100 ml
    • Pour les produits solides (biscuits par exemple) : produit qui contient moins de 5 g de sucres pour 100 g.
  • « Sans sucre ajouté » signifie qu’il n’y a pas eu d’ajout de sucres ou d’autres aliments édulcorants dans le produit (pas de glucose, de fructose, de saccharose, de miel ni de jus de fruit). Le produit en question peut par contre contenir naturellement du sucre.

Le sucre consommé en proportions raisonnables n’est pas mauvais pour la santé. Comme pour la plupart des produits, c’est son abus qui peut être préjudiciable à la santé. De plus les produits alternatifs au sucre sont souvent controversés…

Si vous souhaitez en savoir plus, prenez connaissance du texte complet de loi sur les allégations nutritionnelles : http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:32006R1924&from=FR