Astuce de comm’

call to action : outil d’engagement

Les boutons call to action sont très omniprésents sur internet. « Cliquez ici » ou « inscrivez-vous maintenant »… Toutes les astuces de Com.edit pour les utiliser au mieux à découvrir dans cet article !

En savoir plus

Le call to action : véritable outil d’engagement

Vous ne connaissiez peut être pas leur nom, mais vous en avez forcément déjà vu. Les call to action sont très nombreux sur internet, découvrez quelles sont leurs règles d’utilisation et leur intérêt. Il s’agit d’un véritable outil d’engagement permettant de décupler vos efforts de communication !

Qu’est-ce qu’un call to action ?

Un call to action est un élément qui incite les visiteurs d’un site ou d’une page internet à effectuer une action donnée. Cela peut prendre la forme d’une question amenant un débat, d’un bouton, ou de liens qui renvoient vers une autre page (landing page). Le call to action incite les internautes à cliquer sur le lien, à partager l’information, à initier un débat ou toute autre action…C’est ainsi un véritable outil d’engagement. L’engagement est l’intérêt manifesté d’un internaute pour une publication ou page (like, partage, commentaire…).

Pour cela, ils doivent être visibles, clairs et dans l’idéal pertinents !

Des boutons call to action visibles

Emplacement

Les call to action les plus efficaces sont ceux sur les pages à fort trafic. Choisissez donc votre landing page parmi les pages les plus visitées de votre site. Concernant son positionnement sur la page, le call to action (CTA) doit idéalement être au-dessus de la ligne de flottaison (c’est-à-dire la partie visible sans descendre sur le bas de la page). Placez-le plutôt au centre, sans trop d’éléments autour. Cela permet d’éviter le « bruit » qui dessert la visibilité.

Aspect du CTA

Votre CTA doit être assez visible (taille du bouton suffisante) pour être remarqué au premier coup d’œil. De même, choisissez des couleurs offrant un contraste important. Le but est de différencier le call to action des autres éléments présents. Les visiteurs doivent comprendre que c’est un lien sur lequel cliquer. Pour cela, vous pouvez le mettre en relief ou l’animer au survol de la souris.

Vous pouvez utiliser une icône ou un texte seul, l’idéal étant de combiner les deux. Par exemple, avec un bouton contenant du texte. Le seul impératif étant d’en avoir un usage intuitif pour les internautes.

Des call to action clairs

Pour que les visiteurs cliquent sur votre lien, ils doivent savoir où ils vont atterrir (landing page). Certes, le mystère attise la curiosité, mais le traffic est alors peu qualifié… Énoncez donc les modalités du clic dans, ou autour du call to action. Précisez, par exemple, s’il s’agit d’une action payante ou gratuite, la taille du fichier pour un téléchargement, si une inscription est nécessaire… Entretenez la confiance de vos internautes !

Créez l’urgence avec les boutons call to action

Si vous insérez du texte à votre CTA, optez pour des verbes d’action. Vous pouvez aussi créer l’urgence en mettant l’accent sur une action temporaire ou l’immédiateté. Voici quelques exemples de formulation : «cliquez ici», «inscrivez-vous gratuitement», «achetez aujourd’hui», «inscrivez-vous et bénéficiez de la livraison gratuite jusqu’à minuit», «téléchargez maintenant», «cliquez ici pour profiter de la réduction», «lisez la suite de l’article», «accédez au catalogue en ligne», etc.