Astuce de comm’

Comment communiquer sur la viande ?

Avec les crises sanitaires et l’évolution des préoccupations éthiques, les attentes des consommateurs sur la viande ont changées. Découvrez comment communiquer sur la viande et pourquoi pas, sur ses alternatives !

En savoir plus

Communiquer sur la viande après les crises sanitaires ?

Après les crises sanitaires comme la vache folle ou le horsegate, l’image des filières viandes a beaucoup souffert. Les attentes des consommateurs en matière de viande ont changé avec ces scandales, mais aussi avec l’évolution des préoccupations environnementales et animales. Comment communiquer sur la viande après les crises sanitaires ? Quelles valeurs utiliser pour être en accord avec les consommateurs ?

Les valeurs associées à la viande

Jusqu’il y a quelques années, les campagnes sur les produits carnés se basaient sur la qualité de la viande, le plaisir associé. Mais après les crises sanitaires ayant touchées ce marché, les valeurs associées à la viande ont changé. Souvenez-vous de la campagne audacieuse de « Charal » montrant les consommateurs faire leur « coming out » osant confesser qu’ils aiment la viande…

Cette campagne semble encore plus audacieuse aujourd’hui où l’accent est maintenant mis sur le bien-être animal, la qualité et la traçabilité de la production. La viande devient un met consommé de façon exceptionnelle, dans des moments conviviaux. La campagne publicitaire sur le bœuf de 2014-2015 avait ainsi comme slogan « le bœuf, le goût d’être ensemble ».

La transparence, nouvelle obligation pour les produits carnés

Les scandales sanitaires ont amené une vraie demande de traçabilité de la viande. Les consommateurs veulent pouvoir savoir d’où vient la viande, par quels endroits elle a transité. La transparence et la traçabilité sont devenues indispensables pour communiquer sur la viande. En effet, l’hygiène et la qualité ne sont pas les mêmes suivant les pays. Connaître l’origine est une véritable réassurance pour les consommateurs. En France, une loi a même été votée rendant obligatoire l’indication de l’origine de la viande (et du lait) dans les produits transformés. Cela montre à quel point cette préoccupation est forte chez nous.

Si vous proposez à vos clients une traçabilité et une transparence totale pour vos produits carnés, ceux-ci seront plus à même de vous faire confiance. Et donc de faire confiance à vos produits.

Les atouts d’un produit carné

Puisque la transparence est devenue un critère important, vous pouvez utiliser la provenance française de vos viandes comme véritable argument marketing. Pour cela, le label «viande de France» est utile : les consommateurs identifient les logos des différentes viandes rapidement. En effet, le logo est reconnaissable quelle que soit la viande concernée, du fait de la charte graphique commune.

Les conditions sanitaires ne sont pas les seules à être prises en compte par les consommateurs. Les conditions d’élevage par rapport au bien-être animal sont importantes pour de plus en plus de français. Certains arrêtant même de consommer de la viande pour cela.

Autre atout de votre viande : sa qualité. Si vous possédez une distinction ou un label sur la qualité, n’hésitez pas à vous en servir et à le mettre en avant.

Des alternatives à la viande

Dans nos supermarchés, les alternatives à la viande conventionnelle se multiplient. Entre viandes végétales et produits aux insectes (si si c’est la prochaine tendance !), voici quelques pistes pour communiquer à leur sujet.

Mettez l’accent sur l’innovation

Nouveaux de produits, nouveaux goûts : les consommateurs en sont friands ! Il est important, dans ce cas-là, de miser sur la nouveauté, de créer l’envie d’expérimenter quelque chose de nouveau chez le consommateur. Vous pouvez aussi mettre en avant les qualités organoleptiques de la nouveauté, qui diffèrent de la viande classique et permettent une nouvelle expérience gustative.

Valorisez les « bienfaits » de vos produits

Ces alternatives à la viande sont vendues comme moins préjudiciables pour l’environnement. Leur fabrication met en jeu beaucoup moins de ressources, pour un apport nutritif équivalent voire souvent supérieur. En ce qui concerne les insectes, leur élevage soulève beaucoup moins de problèmes que celui des mammifères pour la viande. De plus, cette ressource est très, très, abondante dans la nature.

Ces produits conviennent très bien aux flexitariens. Ces végétariens à occasionnels sont des consommateurs qui réduisent leur consommation de viande. Et ce, souvent pour des raisons éthiques : préservation de la planète, bien-être animal, mais aussi par rapport à leur santé. Des qualités que possèdent la viande végétale comme les insectes.

Vous souhaitez communiquer sur la viande ? Faites appel à Com.edit !