Astuce de comm’ Tendances

Les légumes moches

Et si le moche faisait vendre ? Si l’apologie du beau, du parfait était révolue ? La chasse au gaspillage alimentaire alliée à la crise économique a poussé de nombreuses enseignes à lancer leur propre gamme de produits moches.

En savoir plus

La délicieuse mode des légumes moches !

Lancement de la campagne d’Intermarché en 2014

La première tentative de lancement sur le marché de légumes moches a été initiée en 2014 par Intermarché. Le but était de sensibiliser les consommateurs au gaspillage des fruits et légumes hors calibre. Ces derniers sont utilisés en nourriture pour animaux ou même jetés. Les problèmes de mal nutrition dans le monde rendent ce gaspillage insoutenable, sans parler des ressources mises en œuvre pour les produire !

Moins cher pour les consommateurs, mieux valorisés pour les producteurs, ces légumes moches préservent la planète. Une idée où tout le monde est gagnant ! Et puis qui peut résister à une fraise en forme de cœur ou à une carotte aux formes généreuses ?

Création des « Gueules cassées »

Le phénomène prend de l’ampleur en 2015 avec la création de l’association « Gueules cassées ». Elle a, tout d’abord, pour but de promouvoir la commercialisation de fruits et légumes « moches ». Puis s’attaque aux céréales et camemberts ayant des défauts d’aspect, de forme ou de couleur… Ces produits sont vendus dans des grandes surfaces partenaires (Leclerc, Franprix, Carrefour, Monoprix) sous différents noms de marques, mais toujours avec le logo « pomme moche» propre à l’association.

Les biscuits moches !

Toujours en 2015, Intermarché lance ses biscuits moches. Ces biscuits hors calibre qui ne peuvent pas être vendus dans les paquets « standards » et qui étaient perdus, sont regroupés dans des paquets de biscuits « moches ». L’enseigne prévoit aussi de lancer prochainement une gamme de conserves moches, toujours sur le même principe.

La communication est souvent basée sur l’humour avec des « punchlines » du type « aussi bons qu’ils sont moches » ou « bons à consommer pas à jeter ». L’effet escompté est de compenser l’aspect parfois peu engageant par une image de marque drôle et décalée. Intermarché avait par exemple choisi de mettre en scène les légumes moches en question, accompagnés d’une phrase « autobiographique » vantant leurs atouts.

Vous aussi vous souhaitez aussi mettre en valeur vos produits moches ? Faites appel à Com.edit pour vos campagnes de communication !

Les campagnes en image

Découvrez en image les campagnes de communication en question sur le tableau Pinterest de Com.edit. Alors qu’en pensez-vous ?

Suivez com.edit sur son tableau « Communication sur les produits moches » sur Pinterest