Astuce de comm’ Tendances

Un packaging sans gluten !

De plus en plus de consommateurs font le choix d’une alimentation sans gluten. Outre les intolérants qui représentent 10 % du marché, beaucoup le font pour des raisons de bien-être. Comment mettre en avant le sans gluten sur vos packagings ? Choix des couleurs, apposition du logo sans-gluten, mention sans-gluten… Voici quelques conseils de com.edit !

En savoir plus

Choisir le bon code couleur

Comme tout secteur, celui du packaging sans gluten (comprenez, celui du packaging de produits sans gluten) utilise ses propres codes.

Les couleurs dominantes sur les packagings de produits sans gluten sont :

  • le blanc : renvoie à une notion de pureté,
  • le vert : la couleur associée à la nature et aux produits naturels,
  • le kraft / marron : associé à la tradition, aux produits naturels

Ces couleurs usuelles pour les emballages de produits sans gluten manquent cependant d’attrait pour les gourmands ! Elles ne dégagent pas vraiment de notion de plaisir… Peu à peu des graphismes plus modernes s’aventurent dans les linéaires pour augmenter le capital sympathie et séduire davantage.

 

Mention sans gluten : quel positionnement sur l’emballage ?

La mention « sans gluten » doit être bien lisible sur votre packaging. Vous pouvez choisir comme certains d’épurer votre emballage et de bien mettre en évidence cette mention « sans gluten ». Assurez-vous au préalable que vos produits respectent les normes en vigueur (voir ci-dessous).

Par ailleurs, certains aliments bénéficient d’une mention permettant le remboursement partiel s’il s’agit d’un achat thérapeutique : un véritable argument de vente à valoriser.

Quelles normes et quel logo pour le sans gluten ?

Logo sans gluten AFDIAGUn logo officiel garantit le sans gluten : l’épi de blé barré dans un cercle. Détenu et contrôlé par L’AFDIAG (Association Françaises Des Intolérants Au Gluten), il ne peut être apposé que sous les conditions suivantes :

  • le produit fini doit avoir une teneur en gluten inférieure à 20 mg par kg ;
  • les teneurs en gluten soient analysées par des organismes indépendants, en suivant les normes du Codex Alimentarius (test ELISA R5) ;
  • un audit aux normes sanitaires (normes AOCES) sur les lieux de production de produits sans gluten (absence de risques de contamination directe ou croisée) soit réalisé ;
  • au moins annuellement les résultats des analyses et de l’audit soient transmis à l’AFDIAG ;
  • la participation financière au soutien de l’AFDIAG (la contribution annuelle est calculée en fonction du chiffre d’affaire des produits portant le logo sans gluten de l’AFDIAG).

L’apposition de ce logo est aussi soumise à la validation de l’AFDIAG avant mise sur le marché, et ce quel que soit le support (emballage, internet,…).

La législation française interdit quant à elle de faire figurer la mention « sans gluten » si le produit fini contient plus de 20 mg de gluten par kg (soit le même seuil que l’AFDIAG). La mention « très faible teneur en gluten » existe aussi dans la législation, elle concerne les produits contenant entre 20 et 100 mg de gluten par kg de produit fini.

Les produits sans gluten sont de plus en plus consommés en France (croissance du volume de 35  % en 2014), la législation est donc stricte et prévient de toute dérive liée cette tendance sans gluten, qui pourrait être dangereuse pour les personnes intolérantes. Pour ces intolérants au gluten, le logo de l’AFDIAG est un repère de confiance : si vous visez ce public, mieux vaut faire les démarches pour pouvoir utiliser le logo.

Suivez com.edit sur son tableau « Sans gluten » sur Pinterest.